Ma santé 2022 : des changements pour l’ouverture de cabinet médical

Le président Emmanuel Macron a adopté un nouveau système afin de renforcer le système médical en France d’ici quelques années. Le principe consistera à renforcer l’ouverture cabinet médical et à raffermir la qualité des soins destinés aux patients. En ce sens, le système d’enseignement dans le domaine de la médecine sera rénové afin de mieux sélectionner les futurs médecins. Le plan consistera également à une réorganisation environnementale et médicale dans les hôpitaux. En ce qui concerne une nouvelle ouverture cabinet médical, une méthode différente sera appliquée d’ici quelques années. Des  assistants médicaux seront en effet inclus afin de soulager les médecins dans leur métier.

Combattre les déserts médicaux

Les déserts médicaux font aujourd’hui partie des problèmes les plus conséquents du monde médical. Afin de faire face au problème, monsieur le Président de la République prévoit  de mettre en place un assistant médical pour les prochaines ouvertures cabinet médical dans le but de soutenir les médecins. Ces  nouveaux assistants médicaux seront ainsi déployés sur tout le territoire national dès l’ouverture cabinet médical prévu en 2019. Il s’agit également d’un moyen concédé afin de faciliter le travail collectif ainsi que les professionnels entre les professionnels du métier.   

Élargir les horaires d’ouverture des cabinets médicaux

De nouvelles mesures seront également prises en ce qui concerne les prochaines ouverture  cabinet médical. Il sera en ce sens question d’élargir autant que possible les horaires d’ouvertures de ceux-ci, soit une ouverture des locaux jusqu’à 22 h environ. Le nouveau système devrait alors être plus optimal pour les patients bien que certains cabinets médicaux aient déjà appliqués ces nouvelles règles. Bref, l’ouverture cabinet médical sera réorganisée d’ici 2022 environ avec une dissolution de certains points pour les étudiants surtout pour ceux en pharmacie. Un regroupement des activités dans les plus grands établissements comme la maternité et les blocs chirurgicaux est également prévu.